Expérimentation et prospective

L’URIOPSS en tant qu’union régionale est à la fois un observateur des innovations sociales sur le territoire de ses adhérents, un facilitateur de leurs innovations et initiateur direct d’innovation sociale.

En analysant les besoins des associations de solidarité du territoire ligérien et pour leur permettre de relever les défis de demain, l'Uriopss s’engage sur une dynamique d’instigation et d’accompagnement de l’innovation du tissus associatif ligérien sur quatre axes.

Les propositions d’actions proposées ci-dessous, dans le cadre d’une convention avec le Conseil Régional, sont innovantes par :

  • La qualité de réponse qu’elle apporte :
    • à des besoins nouveaux des adhérents,
    • à des besoins anciens,
  • La méthodologie qu’elle déploie (participation des membres à l’élaboration de la réponse),
  • La possibilité de déployer la démarche qu’elle initie ou accompagne.

 

AXE 1 : Innover pour pérenniser et valoriser le modèle associatif sur le territoire ligérien et faire évoluer le mode de gouvernance des associations et favoriser l’engagement des ligériens

ACTION 1 : Valoriser et essaimer les pratiques associatives sur le renouvellement des conseils d'administration.

OBJECTIFS

  • Garantir sur le territoire ligérien des actions en faveur du bénévolat de responsabilité adaptées aux spécificités des associations de solidarité
  • Consolider la plus-value associative
  • Garantir la pérennité du modèle associatif sur les territoires de la région
  • S’inspirer des pratiques déjà à l’œuvre au sein du réseau

MODALITES DE L’ACTION

  • Favoriser l’analyse collective des pratiques individuelles des associations et favoriser l’essaimage à partir d’un groupe de pairs de Présidents d’associations :
  • Utilisation d’une méthodologie d’atelier créatif par « l’absurde » : comment s’y prendre pour empirer la situation de non-renouvellement des instances
  • Analyse des enjeux, des difficultés, des leviers, des bonnes pratiques de gouvernances par l’analyse des pratiques issues de leurs propres expériences.
  • Produire un document synthétique des bonnes pratiques : comment attirer des bénévoles ?
  • Elaborer une analyse des pratiques sur les conditions d’amélioration pour « faire équipe » au sein des instances de gouvernance, levier essentiel d’attractivité
  • Organiser une journée d’étude partant des témoignages de l’atelier créatif « Dirigeants bénévoles, quelles équipes pour demain » ?

 

ACTION 2 : Favoriser l’engagement bénévole des citoyens avec et pour les acteurs d’un territoire de vie, en partenariat avec une ou plusieurs entreprises engagées dans des politiques de RSE.

CONTEXTE et OBJECTIFS

De nombreuses associations sont en difficultés pour renouveler leur conseil d’administration et anticiper des départs de femmes ou d’hommes clés, qui occupent des postes à responsabilité.

Des entreprises, engagées dans des démarches de responsabilités sociales et sociétales sur leur territoire, pourraient être intéressées pour favoriser l’engagement bénévole de leurs collaborateurs.

L’URIOPSS, grâce à son réseau, son expertise et sa connaissance des besoins et des périmètres d’actions des associations et de leurs dirigeants, se propose de :

  • Mettre en relation associations et entreprise
  • De déployer une méthodologie d’accompagnement de cette démarche qui permette de donner un cadre
  • Faire se rencontrer des réseaux
  • Initier une démarche participative à partir des contraintes et des leviers de chacune des parties prenantes
  • Accompagner un cadre de travail rassurant et utile aux deux parties.

MODALITES DE L’ACTION

  • Repérage des acteurs volontaires et intéressés
  • Cadrage de la démarche avec les parties prenantes
  • Organisation logistique des rencontres
  • Analyse avec les parties prenantes des difficultés, limites, leviers et opportunités
  • Définition du processus
  • Expérimentation concrète avec une entreprise volontaire dont les collaborateurs souhaiteraient découvrir les missions d’administrateurs.

 

AXE 2 : Innover pour favoriser et développer des démarches participatives dans tous les secteurs de la solidarité

ACTION  : Mettre en place un dispositif d’expérimentation pour penser une dynamique institutionnelle et associative allant vers une participation accrue des personnes accueillies.

OBJECTIFS OPERATIONELS

Mettre en place, animer un groupe ressources composé d’une quinzaine de personnes ressources, membres d’associations du secteur de lutte contre les exclusions et de la protection de l’enfance pour :

  • Développer un travail permanent sur les compétences, les connaissances sur le développement du pouvoir d’agir ;
  • Capitaliser les pratiques « innovantes » des associations ;
  • Accompagner selon leurs besoins la mise en place de nouvelles pratiques ;
  • Préparer l’organisation d’un forum ouvert sur la participation en 2018 pour valoriser les initiatives et avancées mises en place par les professionnels.

MODALITES DE L’ACTION

  • Initier une ingénierie de projet en capitalisant et déployant des pratiques :

Des démarches sont engagées depuis de nombreuses années dans le secteur de la lutte contre les exclusions (conseil consultatif des personnes accueillies, …) et de la protection de l’enfance (état des lieux sur la participation avec l’appui d’une stagiaire et d’un comité de pilotage, journée institutionnelle avec production d’outils, plan d’action).

L’URIOPSS a les compétences pour poursuivre et renforcer les pratiques institutionnelles, managériales dans les organisations, pour aller vers une participation accrue des personnes.

Il s’agit de finaliser le dispositif  méthodologique en mode projet avec des partenaires  chercheurs et/ou formateurs expérimentés, en définissant les contours de la démarche, l’offre de services proposée aux associations. Cela se traduit par la formalisation de documents de présentation du dispositif expérimental.

  • Présenter et promouvoir le dispositif auprès des associations :

Il s’agit de promouvoir et communiquer auprès des associations pour les engager dans le processus. Plusieurs leviers seront mis en œuvre par des outils de communication existants, par des présentations à des journées organisées et le réseau des partenaires associés à la démarche.

Il s’agit de constituer un groupe ressource  d’acteurs volontaires, engagés, issus d’associations de lutte contre les exclusions et de protection de l’enfance.

  • Animer et accompagner le groupe ressource :

A partir des besoins des membres du groupe ressource, des initiatives souhaitées, il s’agit d’accompagner une réflexion sur les compétences, les connaissances au développement du pourvoir d’agir dans les institutions, d’associer les usagers aux politiques qui les concernent. A partir des constats, proposer des actions à la carte (accompagnement des décisions stratégiques auprès de la direction, accompagnement de direction et/ou d’encadrement pour les aider à accompagner les évolutions, formation, échanges de pratiques, …).

Dans cette proposition à la carte, l’URIOPSS souhaite expérimenter de nouvelles pratiques en permettant aux professionnels de se mettre en route dans un collectif porteur et une institution engagée à leurs côtés. La forme de cette expérimentation peut prendre des directions différentes. Il est essentiel de laisser ouvertes ces pistes et ne pas préjuger dès maintenant.

A titre d’illustrations, ce pourrait être un groupe de professionnels et de parents sur l’exercice de la parentalité en situation de précarité ;

Il sera nécessaire, dès le début d’identifier des objectifs réalistes qui permettront:

  • l’évaluation à terme du projet afin de  consolider les pratiques et l’engagement des professionnels
  • la répercussion de ces évolutions vers les partenaires et financeurs.
  • Préparer avec les acteurs l’organisation d’un forum ouvert et intersectoriel en 2018

Il s’agit de rendre compte et valoriser les pratiques innovantes en matière de participation des personnes accueillies. Une capitalisation des initiatives sera engagée.

Les modalités et le contour de ce forum sont à construire et définir en 2017

 

AXE 3 : Innover pour favoriser la responsabilité sociale sur les territoires entre les entreprises et les associations

Action : Valoriser et suivre les lauréats de l’édition 2016 du prix « La part des autres » en vue d’initier l’édition 2018 du prix « La part des autres ».

OBJECTIFS OPERATIONELS

  • Créer et diffuser des outils de médiatisation, communication, pour valoriser les lauréats de l’édition 2016 et promouvoir leurs initiatives d’un partenariat durable entre une association et une entreprise
  • Mettre à jour les éléments constituant la démarche en tenant compte du bilan et de l’évaluation de la précédente édition : règlement intérieur, plaquette de présentation, dossier de candidature, grille d’évaluation, la composition du jury, mise à jour du site internet (www.lapartdesautres.fr), …
  • Diffuser le plus largement possible la communication sur le prix auprès des associations et des entreprises en valorisant les initiatives des lauréats un an après la remise de leur prix
  • Mobiliser les réseaux/acteurs du territoire à la deuxième édition du Prix

MODALITES DE L’ACTION

  • Produire et diffuser des outils de communication pour valoriser l’expérience des premiers lauréats de l’édition 2016 en réalisant des reportages vidéo
  • Relancer et animer un comité de pilotage composé de membres de l’URIOPSS et de FACE Loire-Atlantique, contribuant à la mise à jour des éléments assurant le pilotage de la démarche et préparer l’édition 2018

Pour la mise en œuvre des différentes actions, l’URIOPSS et FACE s’associeront pour proposer une mission de Service civique à un jeune volontaire

 

AXE 4 : Innover pour initier une méthodologie qui permette de rendre visible l’utilité sociale et sociétale de l’URIOPSS et ses adhérents

ACTION : Initier la démarche en créant une culture commune de l’utilité sociale par l’URIOPSS et ses parties prenantes et en s’appuyant sur un partenariat universitaire pour faire émerger une méthodologie propre.

OBJECTIFS OPERATIONELS

  • Identifier et mobiliser les différentes parties prenantes potentiellement concernées
  • Clarifier la notion de l’utilité sociale et les enjeux de la démarche auprès des parties prenantes
  • Repérer les étapes pour initier l’élaboration d’une méthodologie d’évaluation de l’utilité sociale de l’URIOPSS,

MODALITES DE L’ACTION

  • Constituer un groupe pilote  associant les différentes parties prenantes de l’URIOPSS (internes et externes)
  • Sensibiliser  les membres du groupe pilote à la notion d’utilité sociale
  • Repérer  collectivement les enjeux de cette démarche 

Définir les étapes du  processus à mettre en place, à partir d’un travail d’élaboration partagé et préparer sa mise en œuvre concrète en 2018